L’agilité de l’entreprise un nouveau concept de gestion.

Découvrez comment prendre soin de l’ergonomie de vos employés
août 23, 2021
Comment développer la résilience pour évoluer dans votre carrière professionnelle ?
août 23, 2021

Un nouveau environnement des affaires

Dans son livre “New Work : Human – Democratic – Agile”, Michael Hübler montre comment les entreprises et les managers peuvent réagir à un environnement de plus en plus complexe et rapide, et quels changements spécifiques ils doivent apporter pour y parvenir.

La transformation numérique est à la fois une bénédiction et une malédiction. D’une part, elle constitue un soutien précieux pour la réorganisation des processus de travail, d’autre part, elle accélère les changements actuels des exigences des clients et des employés. Le monde du travail numérique moderne est, donc, de plus en plus rapide et complexe. Aujourd’hui, les entreprises doivent gérer un équilibre entre les idées des employés, les intérêts des clients et d’autres influences.

Ceux qui tentent de réagir à cette situation avec les vieilles structures, les hiérarchies, la planification et la prévention des erreurs échoueront rapidement. Une remise en question radicale est, donc, nécessaire de la part des entreprises et des gestionnaires. La complexité ne peut être gérée que par l’agilité, car les stratégies agiles reposent sur un flux permanent d’objectifs d’orientation, d’idées des employés, d’intérêts des clients et d’ajustements constants.

Evolution statt Révolution

L’agilité est un élément essentiel du développement futur de notre monde du travail. La voie vers une entreprise agile implique le réalignement complet de tous les processus, des principes de gestion, des relations avec les clients et les employés, et de la culture d’entreprise, dans son ensemble.

Le leadership doit, donc aussi, devenir plus agile, affirme Michael Hübler dans son livre New Work. Pour la mise en œuvre, cependant, l’évolution plutôt que la révolution convient mieux. La mise en place d’un nouveau leadership, dans l’entreprise, doit se faire de manière prudente et continue, mais durable.

L’agilité doit être complétée

L’auteur explique les principes de base de la gestion agile et fournit de nombreux conseils et exemples pratiques sur la façon dont la transformation vers un état d’esprit agile-démocratique peut réussir sans aboutir au chaos. Selon Hübler, les bonnes décisions ne nécessitent pas le plus d’accords possible, mais le moins d’objections possible.

Ce faisant, il place la démocratie et l’éthique aux côtés de l’agilité. Alors que l’agilité aide les organisations à improviser davantage et à penser en prototypes, la démocratie et l’éthique favorisent les processus de décision autonomes parmi les employés ainsi que l’interaction respectueuse et confiante entre eux. C’est important car le leadership moderne est, toujours, aussi une gestion des relations.

A propos de l’auteur

Michael Hübler, est médiateur, consultant, facilitateur et coach pour les managers et les développeurs de personnel. Il met l’accent sur un leadership transparent et agile.

Vous pouvez voir Michael Hübler donner une conférence sur le thème “Provocateur – Authentique – Agile” :