Directeur d’école, proviseur: quelles sont les formations de ces métiers ?

Quelles sont les meilleures écoles de management ?
janvier 22, 2020
Les qualités requises pour être gestionnaire de paie
janvier 22, 2020

Un directeur ou proviseur doit assumer plusieurs tâches qui couvrent des larges champs d’application. Les méthodes de formation ainsi que les formalités de recrutement des directeurs d’école ou proviseur sont fixées par la loi. Le directeur ou proviseur vérifie que l’année scolaire se déroule bien dans son établissement, li est garant du projet éducateur de son école. Les écoles privées comme publiques ont toutes besoin d’un directeur. Les directeurs et directrices ne mesurent ni leur énergie ni leur temps pour défendre l’action des équipes pédagogiques, recevoir les familles au mieux et favoriser le succès des élèves. Leurs travaux demeurent difficiles et complexes malgré quelques avancées tant ils manquent de moyens et de temps pour se concentrer pleinement à l’animation de l’école et aux élèves. Il a aussi pour mission de coordonner le travail des enseignants des écoles. Un directeur ou proviseur reçoit des indemnités supplémentaires outre que son salaire en fonction du nombre des classes de son école. Cet article vous informe des formations nécessaires pour devenir directeur d’école ou proviseur.

Les formations pour être directeur d’école ou proviseur

Pour devenir proviseur ou directeur d’école, il faut avoir au minimum un bac+5 et une expérience de trois ans en professeurs des écoles. Pour être nommé directeur, il faut aussi s’inscrire sur la liste d’aptitude départementale. Après entretient et étude du dossier du candidat, une commission donne un avis. Ensuite, les professeurs retenus suivent une autre formation directeur école qui dure trois semaines et une fois nommé directeur ou proviseur, il doit encore suivre une formation durant deux semaines. Au tout début, il faut d’abord commencer la carrière en professeur pour obtenir le poste de directeur ou proviseur. Mais il existe aussi une formation continue qui offre aux professionnels diplômés de rares améliorations comme le master sciences de la formation spécialité dispositifs et contextes en formation et éducation. Le département de l’éducation nationale offre des formations aux professeurs dans la formation continue. Un directeur d’école primaire ou maternelle n’est pas du tout le supérieur hiérarchique des autres enseignants. Le supérieur hiérarchique des enseignants ainsi que du directeur est l’inspecteur d’éducation nationale qui est chargé d’appliquer la politique éducative au niveau de son territoire. Un directeur ou proviseur du lycée ou de collège doit préparer un concours recrutant les fonctionnaires catégorie A possédant 5 ans d’expérience dans les fonctions d’enseignement. Ce concours est également ouvert aux résidents de l’Union européenne accomplissant des services dans un établissement, un organisme ou une administration dans des équivalentes conditions.

Quelles sont les missions d’un directeur d’école ?

Si vous voulez exercer le métier de directeur d’école, sachez que vous devez accomplir plusieurs missions dont la nature va dépendre principalement de la taille de structure de l’enseignement, mais aussi de son degré. En effet, il y a des directeurs ou proviseurs qui sont déchargés de classe alors que d’autres doivent assumer un emploi double. D’un côté, l’enseignement et de l’autre la gestion administrative. Mais en général un directeur se doit de coordonner et superviser les équipes d’enseignants, garantir l’animation pédagogique de l’école, gérer la vie scolaire, représenter l’établissement auprès des parents et vérifier le respect des officiels programmes scolaires. Il doit également mettre en place les éducatives nationales et les orientations pédagogiques, mettre en œuvre les plannings des personnels et recevoir sur rendez-vous les parents d’élèves. Le directeur joue aussi le rôle de limite entre les partenaires institutionnels, les parents d’élèves et l’éducation nationale. Il assure les inscriptions des élèves nouveaux et assiste régulièrement à chaque conseil de classe et chaque réunion pédagogique. Le directeur intervient en cas des situations problématiques. Il veille bien à l’application des différents règlements de l’établissement, assume plusieurs tâches administratives et symbolise l’autorité morale dans l’établissement. Le directeur des écoles primaires ou maternelles assume des missions très importantes. Il doit par exemple assurer la sécurité et la surveillance des élèves de son école pendant les activités scolaires comme durant les récréations et aussi à la sortie.

Quelles sont les compétences nécessaires ?

En tant que proviseur ou directeur, vous occuperez une position très importante dans votre établissement. Les responsabilités ne doivent pas vous effrayer puisque le bon marche de l’établissement que vous mènerez, en dépendront. En plus d’avoir un sens de pédagogie solide, vous devez aussi présenter des capacités organisationnelles indéniables. Il est obligatoire pour diriger un établissement scolaire d’avoir de l’abnégation et de la rigueur. En effet, la majorité des directeurs d’établissement ne comptent plus leurs heures et doivent faire preuve de diplomatie et de patience face à des parents d’élèves un peu exigeants. Avoir des qualités rationnelles est un véritable atout supplémentaire, car les directeurs d’établissement travaillent souvent en collaboration avec plusieurs personnes. Animer des équipes nécessite de l’autorité, d’un réel leadership, mais également du charisme pour faire avancer toute l’équipe vers un seul objectif commun.

 Autres qualités requises pour directeur d’école

Pour obtenir le poste de directeur d’école, il faut être rigoureux. En effet, les plusieurs missions d’un directeur comme faire passer les nouveaux programmes, faire le planning des études ou des cantines, gérer un budget et apposer les directives ministérielles sollicitent de la rigueur. Il faut également être organisé, car l’activité variée nécessite une bonne organisation. Le directeur doit gérer les imprévus et fixer des priorités. Il faut être pédagogue parce qu’avant tout, un directeur est aussi un enseignant. Accompagner des jeunes dans leur apprentissage, transmettre un savoir et réaliser un projet pédagogique en compagnie d’une équipe fait partie de sa pratique. Un directeur doit être très disponible et très à l’écoute des parents, des élèves et des enseignants. Pour le savoir-faire, le directeur doit surveiller la ponctualité et l’assiduité des élèves, informer les parents et contrôler les justificatifs. Établir l’organisation des activités pédagogiques et fixer un objectif d’apprentissages. Il doit également établir une fiche de préparation et la méthode d’apprentissage et collecter des informations. Un bon directeur surveille aussi ses élèves pendant le repas et internat, les activités préscolaires et d’interclasses, accueille ses élèves quand ils arrivent en classe, organise des conseils de maitres ou d’école et suit les besoins de son établissement en équipement, consommables et matériels. Il adapte aussi, si nécessaire un déroulement des apprentissages en fonction des difficultés des élèves. Le directeur doit posséder des savoirs sur les techniques pédagogiques, des outils bureautiques, les étapes de développements de l’élève et sa psychologie, la programmation de l’éducation nationale. Ainsi que les techniques de prévention de conflits  et surtout les techniques pour animer le groupe.

Les évolutions possibles dans cette carrière

Comme tout fonctionnaire, un proviseur d’école publique peut écouler en grade. Il y a trois grades, d’abord la seconde classe, puis la première classe et la hors classe quand la carrière prend fin. Le salaire et les responsabilités varient en fonction de ces trois grades. Pendant sa carrière, un proviseur peut évoluer avec des années d’expérience et devenir par exemple un directeur académique de l’éducation nationale ou conseillée de vice-recteur ou de recteur. Il peut très bien aussi se présenter pour le poste d’inspecteur d’académie ou autres. En effet, au bout de cinq ans d’expérience un directeur d’école primaire ou maternelle peut devenir un inspecteur d’éducation nationale. Les perspectives d’embauche dans le cadre de l’enseignement demeurent correctes, car les départs à la retraite sont relativement importants. Le poste de directeurs d’école ou proviseur se libère régulièrement alors que les candidats sont proportionnellement moins nombreux.