Comment gérer les conflits au travail ?

Exercices de yoga pour ceux qui travaillent toute la journée en position assise
août 23, 2021
Conseils utiles pour une meilleure ergonomie sur le lieu de travail
août 24, 2021

Tout au long de votre carrière, il est inévitable que vous rencontriez des conflits sur le lieu de travail. Ils surviennent parce que les gens sont différents les uns des autres, avec des opinions et des manières différentes de faire face aux situations.

Dans ces conditions, il est nécessaire de savoir comment agir pour surmonter ce conflit et ne pas le laisser entraver la productivité et la réussite dans la profession. Il y a les professionnels qui nient l’existence des conflits, d’autres qui abandonnent leur point de vue pour ne pas avoir à entrer dans des discussions, et il y a ceux qui veulent vraiment résoudre le problème.

C’est ainsi que vous devez agir, car il ne sert à rien d’ignorer le conflit ou de toujours donner son avis.

Comment se produisent les conflits au travail ?

Les conflits commencent généralement de manière légère, presque inaperçue. De petits signes tels que la perte d’intérêt pour les activités ou l’échange de messages indirects entre les employés indiquent que quelque chose ne va pas.

Les conflits surviennent après des moments de frustration, lorsque certains employés se sentent exclus d’un projet, sous-estimés ou lésés.

Pour que les conflits ne commencent pas, l’idéal est d’avoir un alignement des attentes. Cela peut se faire entre le patron et l’équipe ou entre les collègues eux-mêmes.

Avant de commencer un nouveau projet, vous devez déterminer qui fera quoi, quel sera le délai et comment les activités seront réalisées. Chacun doit être d’accord et conscient de ses responsabilités afin de ne pas être déçu par la suite.

Comment faire face à une situation de conflit ?

Si la situation conflictuelle est déjà présente, vous devez savoir comment la gérer. La meilleure chose à faire est de rester calme et d’arrêter les discussions exagérées. Quand on est nerveux et dans un état second, on peut dire beaucoup de choses sans le vouloir.

On sait généralement quand on perd notre sang-froid. C’est alors que la meilleure chose à faire est de se retirer, de quitter la pièce et d’en parler plus tard.

Ensuite, il est possible d’analyser le contexte du conflit, de comprendre la raison du désaccord et de déterminer s’il s’agit d’une question personnelle ou d’une question d’injustice.

Concentrez-vous sur la résolution du problème. De nombreux professionnels perdent du temps à se demander qui a commencé la bagarre ou qui a perdu le contrôle en premier, et cela ne sert à rien.

Les personnes impliquées dans le conflit doivent se parler, essayer de montrer leurs points de vue et ainsi, en se mettant à la place de l’autre, parvenir à une décision. Le responsable peut aider à promouvoir une discussion saine et polie.

L’aide d’un psychologue

Lorsque les conflits au travail commencent à devenir une situation très fréquente, c’est le signe que quelque chose ne va pas.

Dans ces cas, il est bon de parler à un psychologue. Il se peut que cela soit dû à l’insécurité, à l’anxiété, à la peur ou à un manque de connaissance de soi.

Un psychologue peut aider à analyser les situations et, par le biais d’une thérapie, offrir une meilleure compréhension des conflits et enseigner certaines techniques pour garder son calme et contrôler ses sentiments lors de discussions ou de bagarres.