Hygiène du travail : comprendre le concept et comment l’appliquer dans votre entreprise

Conseils utiles pour une meilleure ergonomie sur le lieu de travail
août 24, 2021
Absentéisme au travail : causes psychologiques
août 24, 2021

Lorsqu’on parle de sécurité au travail et, bien sûr, de maintien de la santé dans l’environnement professionnel, il est courant que notre première pensée soit dirigée vers l’utilisation d’EPI ou de pratiques telles que l’exercice sur le lieu de travail. Cependant, on oublie presque toujours un principe de base : l’hygiène du travail. Les problèmes d’hygiène ou les mauvaises conditions sanitaires sont à l’origine de certaines des maladies les plus mortelles de tous les temps.

La peste bubonique : également connue sous le nom de peste noire, par exemple, a anéanti environ un tiers de la population européenne au Moyen Âge. Plus récemment, le choléra a également semé la panique dans les populations du monde entier. Aujourd’hui, heureusement, on sait que le maintien de bonnes habitudes de nettoyage est fondamental pour une bonne santé. Il est donc essentiel de renforcer ce concept au travail pour éviter les problèmes. Ensuite, on parlera davantage de l’hygiène du travail, de ses objectifs et de la manière de mettre en œuvre cette politique dans les entreprises.

A. Qu’est-ce que l’hygiène du travail ?

On parle d’une branche de la médecine du travail. Bien que l’hygiène du travail ne soit pas synonyme de sécurité du travail, on peut dire qu’elle est directement liée à ce concept, devenant fondamentale pour que toute prévention des atteintes à l’intégrité physique des employés soit adéquat. Comme on l’a déjà vu, plusieurs problèmes de santé sont causés par l’absence d’habitudes d’hygiène vraiment efficaces.

Ainsi, de manière directement proportionnelle, il est possible d’établir une relation dans le rôle que jouent les soins d’hygiène avec la prévention des maladies qui peuvent, dans l’environnement de travail, entraîner un accident ou une diminution de la productivité.

B. Quel est l’objectif de l’hygiène du travail ?

Les pratiques de ce type de soins sont liées à la réduction des risques de contamination des employés. Ceux-ci peuvent être générés par des agents physiques : comme la température et la pression, par exemple, chimiques : substances utilisées dans le travail quotidien et, surtout, biologiques : virus, bactéries, champignons et bien d’autres.

En général, l’hygiène du travail se concentre surtout sur les agents biologiques. Par conséquent, un travail spécifique est effectué pour éviter que les employés n’entrent en contact avec des agents pathologiques, c’est-à-dire qui peuvent provoquer des maladies et des dommages au corps. Les employés malades, en plus de subir les conséquences de la maladie, sont plus exposés aux accidents sur le lieu de travail.

C. Quels sont les principaux agents de risque dans les entreprises ?

Les agents à risque, notamment ceux de type biologique, peuvent varier fortement en fonction de la profession de chaque employé. Cependant, on peut établir une relation avec certains des problèmes les plus courants causés par ces agents pathogènes.

Tous ces problèmes peuvent être prévenus, sans être totalement éradiqués, grâce à de bonnes habitudes d’hygiène professionnelle. Ces soins favorisent une baisse significative du taux de contamination, offrant plus de qualité de vie et de bien-être à toute l’équipe.

D. Quelles sont les étapes d’un programme d’hygiène du travail ?

Maintenant qu’on en sait un peu plus sur l’hygiène du travail, pourquoi ne pas discuter des étapes de ce programme ? De cette façon, on sera plus près de connaître exactement les mesures nécessaires à sa mise en œuvre. 

1. Anticipation

Avant toute attitude, il est essentiel que l’équipe responsable de l’hygiène du travail fasse une enquête sur les risques éventuels auxquels les employés seront exposés dans cet environnement.

Ainsi, une sorte de cartographie du site est réalisée, en observant où et comment les employés peuvent être contaminés par un certain type d’agent. Avec cette liste en main, on passe à l’étape suivante.

2. Reconnaissance

La phase de reconnaissance est celle où l’on identifie qui sont les agents, en donnant un nom aux bœufs. De cette façon, une analyse qualitative peut être faite concernant les causes des problèmes.

Contrairement à la phase d’anticipation, où seule une observation de base a lieu, ici, des échantillons réels sont collectés et testés, afin qu’on puisait ensuite passer à la phase d’évaluation.

3. Évaluation

L’évaluation consiste à fusionner les informations obtenues lors de la phase de reconnaissance avec les piliers de la sécurité au travail. On observe ainsi les limites de tolérance des agents pathogènes : le pourcentage de bactéries qui peuvent être présentes dans un environnement sans présenter de risque pour la santé, par exemple.

De cette manière, des mesures peuvent être prises afin de réduire les risques offerts par ces agents, augmentant ainsi la sécurité de toute l’équipe. L’objectif est de commencer à réfléchir aux attitudes qui conduiront à la mise en œuvre de ces méthodes de prévention.

4. Contrôle

Enfin, on arrive à la phase de contrôle, la dernière de tout le processus. C’est ici qu’intervient l’adoption effective des mesures qui ont commencé à prendre forme à l’étape précédente.

Il est essentiel de parler à l’équipe afin que chacun soit conscient de ce que sont ces mesures, de leur fonctionnement et, bien sûr, de leur importance pour la sécurité de tous. Les informations sur ces facteurs ne peuvent être laissées de côté et contribuent fortement au succès de l’opération.

E. Comment mettre en œuvre ces soins de manière efficace ?

La toute première étape de la mise en œuvre efficace d’un système d’hygiène du travail est, bien entendu, de suivre les étapes importantes. Avec eux, vous pouvez créer une politique axée sur les résultats et être sûr que les mesures mises en œuvre fonctionneront réellement. Mais ce n’est pas tout, il est également essentiel d’investir dans un bon régime de soins de santé pour les employés. Cela leur permet de s’occuper plus activement de leur propre santé également en dehors du lieu de travail, en recourant à la médecine préventive.

Par conséquent, garantir des soins de santé à l’équipe est une attitude qui apporte des avantages incroyables non seulement aux employés, mais aussi à l’entreprise elle-même. Comme on peut le constater, l’hygiène du travail est un concept qui ne peut être laissé de côté dans les entreprises. Il est essentiel pour la santé et la qualité de vie de l’équipe, il s’inscrit parfaitement dans le contexte de la sécurité au travail et permet de créer les meilleures conditions possibles dans l’environnement professionnel.