Les travailleurs et le stress.

Découvrez comment prendre soin de l’ergonomie de vos employés
août 23, 2021
Comment développer la résilience pour évoluer dans votre carrière professionnelle ?
août 23, 2021

Le stress au travail et une retraite plus tardive pourraient être des causes de l’augmentation de l’absentéisme.

Le taux moyen de maladie a augmenté, passant de 3,5à 3,7% au cours des 10 premiers mois par rapport à la même période de l’année précédente, rapporte l’Association fédérale des caisses d’assurance maladie d’entreprise (BKK) sur la base des données de 6,6 millions d’assurés de la BKK. La tendance est également claire pour tous ceux qui bénéficient de l’assurance maladie obligatoire : en octobre, le taux de maladie mensuel est passé d’environ 3,0 à environ 3,2%.

Même les groupes professionnels hautement qualifiés et traditionnellement peu touchés par l’absentéisme pour cause de maladie ont récemment enregistré une nouvelle hausse des jours d’absentéisme, comme le rapporte encore l’association BKK. “Les gens prennent leur retraite plus tard et, pour beaucoup, le travail quotidien devient plus stressant. Cela pourrait être deux raisons pour lesquelles le taux de maladie en Allemagne augmente à nouveau pour la première fois depuis plus de 10 ans”, déclare Florian Lanz, porte-parole du BKK Bundesverband.

Malade au travail.

En 2006, le nombre moyen de jours de maladie était de 12,4, soit le niveau le plus bas depuis 1976. Par le passé, les changements dans la structure de la main-d’œuvre et l’amélioration des soins de santé dans les entreprises ont été cités à plusieurs reprises pour expliquer la baisse des taux de maladie. En outre, les résultats d’une enquête de l’Institut scientifique de l’AOK (WIdO) montrent que de nombreux employés hésitent à se faire porter pâle pour ne pas mettre leur emploi en danger. Selon l’enquête, près de deux tiers des travailleurs ont déclaré s’être rendus au travail en 2006 alors qu’ils se sentaient vraiment malades. En outre, un travailleur sur trois se présentait au travail avec des problèmes de santé alors que le médecin le lui avait déconseillé.

La plupart des cas d’absentéisme sont causés par des troubles musculosquelettiques (26,5%), des blessures (15,7%) et des maladies respiratoires (15%). Toutefois, les chiffres relatifs à ces maladies sont en baisse depuis des années. Les troubles mentaux, en revanche, augmentent d’année en année : leur part dans les congés de maladie est désormais de (8,9%). Il y a une bonne trentaine d’années, cette part était de (2%). Les cas de longue durée (plus de 6 semaines) sont à l’origine de (42%) de l’ensemble des arrêts maladie, même side jours de maladie, bien qu’ils ne représentent que 4 de tous les cas. Avec plus de 2 jours de maladie à caractère psychologique, les travailleurs sociaux, les téléphonistes et les aides-soignants sont en moyenne deux fois plus sollicités que l’ensemble des salariés.